Cave custodem

Il a toujours existé des gens qui vendent leur âme au diable pour autant qu’on en fasse la demande et que la récompense soit de poids.
Le terme ‘conscience’ est pour eux inexistant. Comment expliquer autrement le fait de se prêter à des actions inqualifiables que le bon sens réprouve et qui normalement suscitent des protestations ? C’est à croire que l’uniforme prive d’esprit celui qui le porte.

Mais il est aussi des policiers qui veulent ce qu’ils font, qui prètent main avec plaisir à la persécution du chanvre. Ce sont généralement des alcoolomanes et des nicotinomanes qui voient dans le chanvre l’adversaire et réagissent à son égard comme le diable devant le bénitier.

Lire les articles