Neuigkeiten
Verein
Verkauf
Vademecum
Gesetzgebung
Wissenswertes
Révision LStup
Cave iudicem
Communiqués
Presse
Kontakt
Recommander cette page


 

L'Association Suisse des Amis/es du Chanvre paysan (ASAC) fut fondée en 1989. Le but statutaire à l'époque était «L'usage libre des produits de chanvre et la culture libre du chanvre» (art. 3 des statuts). Le 24 octobre 1992 l'ASAC lance l'initiative « Chanvre suisse » qui demande l'inscription dans la Constitution fédérale des trois points suivants :

1) La culture, la distribution et l'usage du chanvre indigène sont libres.

2) Les interdictions touchant au chanvre sont abrogées et les jugements pénaux y-relatifs sont annulés, ce avec effet rétroactif au 3 octobre 1951.

3) L'importation et l'exportation de produits psychoactifs à base de chanvre sont interdites.

L'ASAC à cette époque croyait, comme tout le monde d'ailleurs, qu'en Suisse la culture et l'usage du chanvre étaient interdits, comme c'est le cas dans le monde entier. Mais après avoir pris connaissance de la loi fédérale sur les stupéfiants (LStup) il apparut aux amis et amies du chanvre que tel n'était pas le cas et que la Suisse est le seul pays au monde ou la plante de chanvre et sa culture n'ont pas été interdites. En fait il n'existe par rapport au chanvre qu'une seule restriction légale: Il est interdit, sans droit, de produire et de vendre à titre commercial des extraits et de la teinture de chanvre. Tout le reste est libre et n'a même pas besoin d'autorisation: Culture, vente et consommation de chanvre, production et consommation à titre privé d'extraits et de teinture. L'ASAC découvrait que la Suisse était un paradis de liberté et donc que l'initiative « Chanvre suisse » n'était plus nécessaire. Il suffisait d'appliquer la loi! La récolte de signature fut interrompue et l'ASAC se décida à donner l'exemple en cultivant et commercialisant le chanvre indigène.

L'ASAC initie en 1993 la renaissance du chanvre indigène(sativa non-indica) avec sa toute première culture de 20 ares à Saxon (VS). Les membres de l'ASAC sont les tous premiers en Suisse à bénéficier de la libertée retrouvée, car il peuvent acheter du chanvre. La Swiss Hemp Trading Company (SWIHTCO), branche commerciale de l'ASAC, est fondée, prend sous contrat une douzaine de paysans et coordonne la culture et l'utilisation du chanvre indigène. Quelques cent paysans y prennent part en 1995. Début 1996 est créée l'Association suisse des cultivateurs de chanvre (ASCC). L'ASAC, l'association des cultivateurs de chanvre d'Argovie, l'ASCC, SWIHTCO, plus tard CannaBio-Vertrieb et divers groupements et personnes individuelles forment ensemble la Coordination du Chanvre suisse.

Aujourd'hui le but statutaire est :
« Sauvegarde du libre usage du chanvre selon les termes de la législation actuelle (LStup 1951)


ASAC, case postale, 9004 St-Gall, tél / fax: 071/672 62 40 Email: info@asac.ch