Communiqué 27.02.2002

Publié par : ASAC.

Non-lieu pour un médecin, procès pour son patient


Le juge d’instruction Edmond Ottinger, bien connu pour ses excès envers le chanvre indigène et pour son enthousiasme envers le C2H5OH, s’était laissé aller, l’année passée, à inculper un médecin  pour infraction à la loi fédérale sur les stupéfiants, ce pour avoir prescrit de la teinture de chanvre à un de ses patients, membre de l’ASAC, souffrant depuis de nombreuses années de graves séquelles physiques et psychologiques suite à un terrible accident de route. Le patient, grâce à la teinture de chanvre, a pu arrêter totalement la prise de forts médicaments (antidépresseurs, tranquillisants, somnifères) et il a neutralisé ses pulsions dépressives menant à une alcoolisation massive. La teinture avait été confectionnée en toute légalité par une maison pharmaceutique de Suisse-allemande. Le médecin, conseillé par l’ASAC, a obtenu un non-lieu.


Demain jeudi aura lieu le procès du patient, ce par devant le tribunal d’arrondissement d’Yverdon, à 14.00 heures. Privé de sa teinture par le JI Ottinger, le malheureux patient, dans une phase de dépression aiguë, a pris le volant alcoolisé et est sorti de route. Le voilà en plus inculpé de violation de la LCR.



A S A C