Communiqué 24.10.2002

Publié par : ASAC.

Le 24 octobre 1992 était lancée l’initiative fédérale „CHANVRE SUISSE


 


Aujourd’hui il y a très exactement dix ans l’Association suisse des Amis du Chanvre donnait le coup d’envoi à son initiative fédérale «Chanvre Suisse –  Bon pour l’avenir». Y était exigé la «libre culture, distribution et usage du chanvre indigène»“. La récolte fut arrêtée à 64’000 signatures, après qu’on s’était aperçu que le chanvre indigène (sativa non-indica) n’avait en fait jamais été interdit, car la loi fédérale sur les stupéfiants (LStup, ital.) ne mentionne que le chanvre indien (alias ‘marijuana’). Une année plus tard il y avait à Saxon (VS) le premier champ de chanvre, semé par un membre de l’ASAC et ce sont en 1997 quelques 200 agriculteurs qui en cultivaient. Le chanvre indigène, alias chanvre paysan (max. 3 % THC), est aujourd’hui une culture officielle et comme telle inscrite au numéro 533 de la déclaration de culture qu’adresse l’Administration fédérale à tout exploitant agricole.


 


ASAC


 





 


Revue de la presse