Communiqué 20.11.2002

Publié par : ASAC.
Election au Conseil fédéral: La candidature Bortoluzzi mal perçue

La candidature de Toni Bortoluzzi ne présage rien de bon pour le pays, car il est en Suisse le seul politicien à s’activer en faveur d’une future interdiction du chanvre indigène, alias chanvre paysan (sativa non-indica). Pour le candidat zurichois, la plante de chanvre paysan c’est la même chose qu’une plante de chanvre indien, alias ‘marihuana’ (indica). Bortoluzzi veut faire interdire tout chanvre, à l’exception du chanvre hybride en provenance de l’Union européenne.

Pour le texte complet prière de se reporter au communiqué VSHF du même jour.

ASAC