Communiqué 23.12.2002

Publié par : ASAC.



Verein Schweizer Hanf-Freunde/innen


Association Suisse des Amis du Chanvre


Associazione Svizzera degli Amici della Canapa


Associaziun Svizzra dils Amitgs dil Coniv


 


Postfach, CP, 9004 St.Gallen


Tel/Fax: (071) 672.62.40


Internet: www.asac.ch


Email: info@asac.ch


 


 

Chanvre indien en région broyarde: Réponse décevante du gouvernement fribourgeois



C’est avec des généralités et sans vraiment prendre position que le Conseil d’Etat fribourgeois répond aux inquiétudes d’un membre du Grand-Conseil. Ce dernier, M. Jacques Bourgeois, avait le 13 juin 2002 interpellé le gouvernement fribourgeois pour lui demander de prendre position quant à la culture de chanvre (indien) dans le canton.


 


Dans sa réponse datée du 5 novembre 2002 le Conseil d’Etat rappelle d’abord qu’il s’est clairement exprimé «en faveur d’une dépénalisation générale de la consommation de chanvre [indien; Réd.]» et que seuls trois cantons s’y opposent. En ce qui concerne la culture et le commerce du chanvre (indien), le Conseil d’Etat fribourgeois choisit la solution repressive, c’est-à-dire que la culture du chanvre (indien) doit être éliminée. Cela étant, il serait prématuré de définir aujourd’hui déjà une politique cantonale en matière de culture et de commerce de chanvre (indien), car les Chambres fédérales ne se sont pas encore prononcées définitivement sur cet objet, conclut lapidairement le gouvernement fribourgeois qui rappelle que la LIFAT a reçu en 2001 un montant de frs. 683’233 et frs. 714’850 en 2002. Or, notent les spécialistes, de cet argent rien n’a été utilisé en information sur le chanvre (indien).

 

ASAC