Communiqué 10.01.2006

Publié par : ASAC.

Michel Zendali: Un producteur malhonnête


 


Plainte en vue à l’autorité de surveillance


 


L’ASAC a protesté auprès de Mme Romaine Jean, responsable de l’émission télévisée pour ce qui relève, à charge de M. Zendali, de tricherie. En effet, lors de l’émission ‘Infrarouge’ de ce soir seront présentées trois personnes affublées par M. Zendali de fonctions qu’elles ne revêtent pas.


 


Laurent Pirard, du comité directeur de la Coordination suisse du chanvre (CSC) s’étonne: «Le dénommé Polese n’est pas membre de la CSC». Polese est un petit voyou de rues de Genève, membre d’Artemis qui a vendu à prix d’or d’énormes quantité de chanvre indien génétiquement modifié, qui attaque la santé. Actuellement il serait dans l’extasis.


 


Sylvain Goujon traite M. Zendali de menteur: «Je ne suis pas membre de la CSC, il dit cela pour donner de l’importance à son émission.»


 


La communauté des chanvriers ne reconnaît pas le Valaisan Rappaz comme chanvrier. Ancien braqueur de banque, il est un vulgaire producteur de haschisch attiré par l’argent.


 


La communauté des chanvriers accuse enfin M. Zendali de violer la concession, savoir de partialité par le fait que personne du monde honnête du chanvre ne participe à l’émission: Mme Menetrey, vieille communiste tournée au Vert, n’est en rien représentative du monde du chanvre, indien ou indigène. Ancienne de l’ISPA, ses connaissances du chanvre et de la loi sont au niveau des lieux communs. Les autres invités sont connus pour leurs positions primaires et souvent en porte-à-faux avec la science et la loi, comme par exemple M. Guéniat, qui a dit: «Le chanvre aujourd’hui est aussi fort que l’héroïne».


 


L’ASAC a pu constater par contact direct que M. Zendali ne connaît lui-même strictement rien sur le sujet présenté ce soir. ‘Infrarouge’ de ce soir sera un ramassis de bêtises, un appel gratuit à la haine. Le chanvre, la loi, la science, l’honnêteté enfin, en seront les grands absents – comme c’est la règle en général à la TSR quand de chanvre il s’agit.


 


Comment M. Zendali, lui-même un toxicomane gravement atteint, qui s’injecte quotidiennement par voie pulmonaire de nombreuses doses de nicotine, et qui ingurgite régulièrement du C2H5OH  – deux  poisons qui érodent les fonctions cérébrales-,  peut-il objectivement discuter du sujet de ce soir ?


 


ASAC


 


 


Ci-dessous: Canevas de l’émission,  voir http://infrarouge.tsr.ch/forum-148-cannabis-suisse-enfer-petard.html


Zend Ali et les ravages de la toxicomanie