Communiqué 07.01.08

Publié par : ASAC.

Tavel (FR): AU PROCES DU SIECLE DE LA MARIJUANA


                      Le juge détruit des pièces du dossier


                             Plainte pénale déposée contre lui


 




C’est par un grave incident de procédure que débutera le procès de Armin K., le Singinois roi suisse de la marijuana avec une production annuelle de quelques 50 millions de francs (valeur rue) Le tribunal devra décider si le juge Markus Ducret peut sièger, car il est l’objet d’une plainte pénale pour avoir dérobé et détruit des pièces du dossier pénal.  


 


Photos et dossier allemand


Adressées personnellement au juge Ducret par un juge d’instruction fribourgeois, photogra- phies et lettre témoin ne sont plus dans le dossier, ni ailleurs au tribunal.  Le juge Ducret les a prises et jetées, il me l’a dit au téléphone“, dit un employé du greffe qui sera être entendu comme témoin par le tribunal. La lettre du juge d’instruction et son enveloppe ont été récupérées.   


 


Quant au dossier manquant du Bundeskriminalamt,  M. Ducret en rejette la responsabilité sur une juge d’instruction antérieurement saisie du dossier, F. Bolliger, qui a quitté son poste l’année passée. Ça devait être des documents sans importance pour l’instruction, sinon la juge les aurait laisser au dossier“  écrit-il à une partie au procès. Qui s’étonne qu’en cinq mois de congé sabbatique, le juge Ducret, responsable du dossier, n’a fait aucune démarche pour retrouver les pièces manquant au dossier du tribunal.  


 


 


 


ASAC