Communiqué 04.02.2008

Publié par : ASAC.

Fribourg: RUTH DREIFUSS face au reproche de dilapidation defonds publics


 


Des centaines de millions de francs année après année indûment versés par les caisses sociales à l’industrie pharmaceutique.


 


Le quotidien fribourgeois ‚La Liberté’ est en passe de publier des révélations d’une grande importance pour la santé publique, fribourgeoise et suisse. Le rédacteur en chef, M. Louis Ruffieux, a reçu un document exclusif, „dont le journal va tenir compte“, confirme au téléphone le rédacteur enquêteur chargé de la question, M. Antoine Rüf.


 


„Vasal des Etats-Unis“


Il s’agit d’une analyse de l’ancien directeur de l’office fédéral de la justice, M. Josef Voyame, qui écrit que ‚Notre pays devient peu à peu un vasal des Etats-Unis“. Il s’agit en l’occurrence de la radiation du chanvre indigène (sativa non-indica) de la liste des médicaments officiellement remboursés par les assurances sociales et privés.


 


‚Cannabis, Herba, Extractum’ (chanvre indigène, fleurs, extrait).


Ces médicaments de chanvre indigène figuraient d’abord sur la Liste E (médicaments en vente libre), plus tard sur la Liste A (‘nec repetitur’) de l’Office intercantonal de contrôle des médicaments (OICM). Les services de Mme Dreifuss -cette dernière au courant – les ont en juillet 1998 fait biffer de la liste A pour, quelques mois plus tard, faire importer par l’OICM, en provenance des Etats-Unis, une préparation de remplacement à 100% synthétique, le MARINOL, jugée inefficace par les médecins traitants et même dangereuse (hallucinations, dépressions) par les autorités sanitaires des Etats-Unis. Le fabriquant avertit: Le MARINOL est à prescrire avec la même précaution que la morphine. Le principe actif du MARINOL coûte six millions de francs au kg et le traitement de frs. 25’000.– à frs. 60’000.– par patient/an, contre seulement quelques milliers de francs pour le chanvre de la liste A de l’OICM.


 


Diminution des frais de santé


Selon les spécialistes, la médication au chanvre non-indien, ce qui permet d’économiser un dixième des frais de médicaments et de traitements ambulatoires dans les douze premiers mois déjà d’une application à échelle nationale. 


 


Collaboration OFSP et police américaine


L’ancien haut fonctionnaire fédéral et professeur d’Université se réfère à une lettre du directeur de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), Thomas ZELTNER, d’où il ressort que l’OFSP collabore non pas avec son homologue, le Health and Human Services Department (HHS), sinon et exclusivement avec la police américaine, précisément la Drug Enforcement Administration (DEA). La DEA s’active dans le monde entier pour l’éradication du chanvre, aucune différence n’étant faite entre chanvre indien (cannabis, alias ‚marijuana’) et chanvre non-indien (sativa non-indica).  


 




ASAC


 


SITUATION JURIDIQUE DE LA MEDICAMENTATION AU CHANVRE


 






 


Chanvre indigène thérapeutique (témoignages)


 


« Le baume universel au chanvre indigène efface quasi instantanément la douleur de piqûres d’insectes »


 


 « En deux nuits d’usage du coussin au chanvre indigène, mon mari a cessé de ronfler. C’est un miracle! »


 


« Grâce au graines de chanvre indigène, fini la constipation. Le péristaltisme fonctionne bien »


 


« Ligaments croisés, genoux douloureux. Avec le baume universel au chanvre indigène analgésique et anti-inflammatoire et bandage, ça tire les douleurs dehors »


 


« Contre les allergies, le baume universel au chanvre indigène ensemble avec la tisane , c’est super formidable!»


 


 « Voici les renseignements concernant les médicaments de ma femme. Cela fait 3 ans (un traitement toutes les 2 semaines) qu’elle suit une chimiothérapie lourde pour soigner son cancer des intestins (abolition chirurgicale de 3/4 de l’estomac et 1/2 du pancréas, métastases à côté du foie, des reins et dans le colon). Les effets secondaires de la chimio- thérapie nous sont bien connus: nausées, manque d’appétit, vertiges, manque de sommeil etc. Au début les médecins lui ont prescrit plein de médicaments, les uns plus puissants que les autres, mais vu que ceux-ci faisaient de moins au moins d’effet, nous nous sommes tournés vers la tisane de chanvre indigène. L’effet a été immédiat.  Nous avons ainsi pu remplacer des médicaments tels que le Motilium lingual (frs.16.75 la boite de 30 comprimés) et le Zofran 8mg (frs. 98.90 la boîte de 6 comprimés linguaux). Coût par jour: frs. 37.50. Economies: environ frs. 1125.– par mois = frs. 13’500.en une  année. Avec le chanvre indigène il n’y a pas d’effets secondaires, mais un effet thérapeu- tique très concluant, résultant en une augmentation de l’appétit, donc une prise de poids considérable. Ma femme pesait au plus mal 35 kg,  maintenant elle arrive à tenir les 50kg.  Sans les comprimés, son estomac va mieux. Et elle sourit à nouveau de temps en temps »


 


 « J’ai souvent, quand quelque chose m’a beaucoup stressée, une inflammation qui se développe avec infection des voies urinaires. Normalement cela prenait une dizaine de jours aux antibiotiques. Cette fois, rien qu’en buvant le sirop de chanvre indigène et en sept jours seulement la cystite a disparu »


 


« Depuis une année j’avais une mycose à l’orteil qui ne partait pas. Avec le baume universel au chanvre indigène  c’est parti en une semaine »


 


« Avant j’avais souvent de la diarrhée. Maintenant, avec les  graines de chanvre indigène que je mâche et avale, ça va tout bien, mon intestin fonctionne bien »


 


 «Depuis l’enfance je suis constipée. Grâce au graines de chanvre indigène , plus de constipation. Le péristaltisme fonctionne maintenant grâce au chanvre indigène »


 


« J’ai pu éviter une douloureuse opération d’une hernie discale qui s’est résorbée disparue après 2 mois d’utilisation du miraculeux coussin de relaxation au chanvre indigène»


 


« Douleurs articulaires et fièvre sont loin avec le sirop au chanvre indigène »


 


« Tous les matins douleurs aux mains, raides. J’ai fait des manchons, les remplit de chanvre indigène, met au micro-onde (puissance 40 pendant 40 secondes) les enfile durant la nuit. C’est un miracle, mes mains vont bien »


 


 « Quand j’ai mes crampes d’estomac, je mâche  des graines de chanvre indigène , je les avale ensuite, le mal part après une demi-heure et je peux alors bien dormir »


 


« C’est formidable, grâce à la tisane au chanvre indigène je dors bien. La journée je suis calme, plus nerveuse comme avant. Reconnaissance ! »


 


« Mon ami Daniel avait depuis 30 ans de grosses douleurs. On ne savait plus quoi faire. Il y a deux ans on lui a fait un traitement de douleur par brûlure des nerfs, avec comme effet secondaires que d’autres douleurs sont survenues et alors il ne pouvait même plus  s’asseoir. Ces deux dernières années il prenait du TRAMAL (petite morphine). Il a pris de la tisane au chanvre indigène et après quinze jours les douleurs sont parties, il ne prend plus de médicaments. C’est impressionnant comme résultat, génial. Daniel: Fini les médicaments, je revis, superheureux »


 


« Je souffre d’une sclérose en plaque douloureuse et les fleurs de chanvre indigène sont la seule chose qui me soulage »


 


« J’ai de l’arthrose au genou. Toutes les médicaments (ex.: Voltaren en pommade ou pastilles) n’ont servi à rien, la douleur persistait, brûlures d’estomac. Depuis que j’ai la tisane au chanvre indigène, 3 x semaine, plus de douleur, zéro! »


 


« Mon mari (54), paralysé aux jambes, avait toujours affreusement mal, des spasmes. Maintenant avec le coussin , la tisane et le baume universel au chanvre indigène  il va relativement bien. Merci! »


 


« Je ne fume plus, j’ai cessé de consommer des cigarettes. Avec le succédané de cigarette au chanvre indigène on n’a en plus envie. Il y a comme un rejet de la nicotine. Pendant que j’ai arrêté je n’ai pas connu des épisodes de compensation (chocolat, café, sucreries, alimentation) ni de la nervosité. J’ai aujourd’hui de la vitalité, de l’endurance au travail. Les troubles circulatoires dus à la cigarette est chose du passé »


 


« Difficultés respiratoires, j’ai la fibromalgie. C’est une horreur, les pieds comme dans un étau. Moral à zéro, migraines. Des nuits entières sans pouvoir dormir. Médicaments journaliers: Prénisol 10 mg, Singulair,  Rohypnol. Maintenant avec la tisane au chanvre indigène j’ai la paix  et mon foi va mieux parce que j’ai moins de médicaments »


 


« Rhumatisme à cause hernie discale. Ça me tire des pieds à l’épaule, aux mains c’est beaucoup de douleurs (arthrose). Les somnifères ne font pas d’effet, ni l’Apranax. Avec l’huile essentielle et le coussin au chanvre indigène  je dors bien et la journée c’est aussi mieux »


 


« Ma fille (37) et mon petit-fils souffrent les deux d’asthme chronique pour raison nerveuse. Avec le coussin au chanvre indigène  ils n’ont plus que rarement des crises »


 


« Avant je consommais 80 cigarettes  par jour. J’ai acheté le succédané de cigarette au chanvre indigène. Résultat :  Au dixième jour de consommation  je suis descendu à 18  cigarette –  par jour. Après trois mois: 2 paquets en un mois. En une année j’économise  quelques 8’000 francs en moins! »


 


« Je suis en fauteuil roulant et je devais prendre de la morphine, sinon ça n’allait pas. Maintenant je n’en prends plus grâce au coussin, à la pommade universelle et au sirop au chanvre indigène. Ça me suffit entièrement comme anti-douleur et c’est bon marché »


 


« Les pensionnaires dorment bien avec les coussins de repos au chanvre indigène »


 


« Nous ne pouvons en dire que du bien (coussin, huile essentielle, tisane au chanvre indigène).Tout de suite nous avons constaté que cela fonctionnait. On se réveille le matin détendu, sans tensions, frais et dispos »


 


« C’est de la résurrection ! J’ai été opérée d’une hernie discale, j’ai une hypotrophie musculaire, en plus un surpoids, avec cela des douleurs partout. Je n’avais plus de force, plus de courage, un rien me fatiguait, en plus la morphine contre la douleur me rendait bizarre, j’avais des vomissements, rien n’allait plus. Mon médecin à Montana m’a dit de prendre du chanvre indigène. Cela a changé ma vie. Maintenant avec le sirop et la tisane au chanvre indigène je suis bien, pleine d’entrain, je fais de nouveau mon ménage, je n’arrête pas de bouger, de faire mille choses, je suis heureuse. Le chanvre indigène c’est mon Lourdes à moi !» 


 


« Quand je prends de la tisane au chanvre indigène, alors les crampes aux jambes se dissolvent. Le coussin au chanvre indigène aide aussi, je le mets sur les jambes et je ressens beaucoup moins de tensions. J’ai la sclérose en plaques depuis quatre ans »


 


Témoignage d’une infirmière


De par mon expérience d’infirmière dans le milieu de la sénescence j’ai pu observer combien le chanvre indigène, sous forme de baume, réduit les inflammations liées aux compressions, partant les douleurs qui s’ensuivent, chez les personnes malades, alitées, en fin de vie ou souffrant d’autres causes. En effet, le chanvre indigène exerce une efficace action analgésique à un niveau que n’atteignent pas les préparations galéniques conventionnelles. Le chanvre indigène, thérapeutiquement parlant, opère au degré supérieur, quasi transmatériel, de la souffrance. C’est – dit en raccourci -, comme si les molécules du chanvre, pour être plus souples que celles des médications conventionnelles, elle savent rejoindre et stabiliser, voir guérir, des zones primaires de souffrance. Cette action bénéfique s’explique par la relaxation induite sur le psychisme, suivie d’une spectaculaire réduction et du perçu et du niveau de la souffrance, souvent même jusqu’à l’éliminer complètement.


Les cas d’insomnie et de sommeil intermittent, nombreux chez les vieilles gens et les alités, sont en règle générale solutionnés avec un coussin de chanvre indigène  couplé avec une infusion au chanvre indigène enrichie d’autres herbes lénifiantes. Un patient s’est libéré par l’aromathérapie d’une méchante hernie discale cervicale -née de et maintenue par une tension permanente de source familio-professionnelle- simplement en dormant sur un support rempli de fleurs de chanvre indigène. Autant la morphine est anxiogène, autant le chanvre indigène est anxiolytique. Au contraire de la morphine, qui provoque une dépression respiratoire, opprimant le patient, la médication au chanvre indigène ouvre les voies respiratoires, facilite l’oxygénation du sujet, lequel par conséquence s’en ressent beaucoup mieux, tant physiquement que psychiquement.