Communiqué 03.11.2008

Publié par : ASAC.

Le PS plus que l’UBS: 75 milliards !


C’est la somme perdue depuis 1998 – PS-Suisse responsable



 


Les préparations au chanvre suisse (sativa non-indica) ont un très large éventail d’applications, ce qui diminue considérablement – les estimations prudentes parlent d’un minimum de 15 % – les frais de santé (médication/hospitalisation/réhabilitation).


 


Quand le conseiller fédéral Couchepin déclare – comme dernièrement au Chambres fédérales à l’occasion de la révision de la loi fédérale sur les stupéfiants (LStup) – que le chanvre (indigène) n’est pas admis comme médicament, il s’agit là d’une affirmation non conforme au droit en vigueur et qui, de plus est, contredit le Conseil fédéral de 1951, lequel à l’époque déjà corrigeait l’opinion erronée selon laquelle la médication à base de chanvre (indigène) serait interdite aux médecins:


 


     «Les stupéfiants ne sont pas interdits de façon absolue, sinon qu’ils sont admis


     pour certains usages, à savoir l’usage médical et scientifique. Ils ne sont interdits


     que pour des fins qui ne sont ni médicales ni scientifiques, mais on ne peut dire


     qu’ils sont interdits absolument.»


     (conseiller fédéral Etter au Conseil des Etats, 1951)


 


Cette non-interdiction est ancrée de façon répétée dans la loi suisse en vigueur et d’application obligatoire:


 


Art. 4 LStup-1924:


«Les pharmacies publiques, de même que les médecins peuvent, sans autorisation, se procurer et dispenser dans les limites de leurs besoins professionnels et sous réserve des prescriptions cantonales, les produits énumérés à l’article premier» [= opium, morphine, diacétylmorphine (héroïne), cocaïne; rédaction.]


 


Nota bene: l’art. 4 LStup-1924 est devenu l’art. 9 LStup-1951


 


Art. 9 LStup-1951:


«Les médecins peuvent sans autorisation se procurer, détenir, utiliser et dispenser des stupéfiants dans les limites que justifie l’exercice, conforme aux prescriptions, de leur profession. Sont réservées les dispositions cantonales réglant la dispensation directe par les médecins».


 


Art. 10 LStup:


«Les médecins visés à l’art. 9 sont autorisés à prescrire des stupéfiants.»
 *voir aussi art. 8 Lstup!


 


Liste A OICM


En juillet 1998 l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a poussé l’Office intercantonale de contrôle des médicaments (OICM) à radier les préparations au chanvre (indigène) de la liste A (‘cannabis: herba, extractum’). Le responsable suprême de l’OFSP était s la conseillère fédérale socialiste Dreifuss, laquelle, informée de la radiation, ne l’a pas annulée. L’alors directeur de l’office fédéral des assurances sociales, M. Otto Piller (SP/FR) n’a pas non plus réagi. Sur les quelques 50 milliards de francs annuels de frais de santé, une réduction de 15 % donne une somme de 75 milliards de francs, montant qui n’au- rait pas dû être déboursé si la loi en vigueur avait été appliquée par les responsables socialistes de la santé publique.


 


ASAC


 


Voir aussi:


Vademecum


Communiqué 31.07.2002 


 




 


T é m o i g n a g e s


 


«Le baume au chanvre indigène suisse (sativa non-indica) efface quasi instantanément la douleur de  piqûres d’insectes»


 


«En deux nuits d’usage du coussin au chanvre indigène suisse (sativa non-indica), mon mari a cessé de ronfler. C’est un miracle!»


 


«Grâce aux effets naturels analgésiques et anti-inflammatoires du chanvre indigène suisse (sativa non-indica), plus de constipation. Le péristaltisme fonctionne bien»


 


«Ligaments croisés, genoux douloureux. Avec le baume au chanvre indigène suisse (sativa non-indica), ça tire les douleurs dehors»


 


«J’ai commandé il y a une année environ 1 kg de bouchons de chanvre indigène suisse (sativa non-indica) pour calmer mon chien de 10 kg et ça a super bien fonctionné. Il a 14 ans et il devenait agressif le soir après avoir mangé. Le vétérinaire dit que ce sont les protéines qui montent au cerveau et qui le rendent bizarre. J’ai essayé des pilules, mais cela ne sert  à rien. Si je n’avais pas eu le chanvre, j’aurais dû faire piquer mon chien»


 


«Contre les allergies, le baume chanvre indigène suisse (sativa non-indica) ensemble avec la tisane chanvre indigène suisse (sativa non-indica), c’est super formidable!»


 


«Depuis une année j’avais une mycose à l’orteil qui ne partait pas. Avec le baume au chanvre indigène suisse (sativa non-indica), c’est parti en une semaine»


 


«Voici les renseignements concernant les médicaments de ma femme. Cela fait 3 ans (un traitement toutes les 2 semaines) qu’elle suit une chimiothérapie lourde pour soigner son cancer des intestins (abolition chirurgicale de 3/4 de l’estomac et 1/2 du pancréas, métastases à côté du foie, des reins et dans le colon). Les effets secondaires de la chimiothérapie nous sont bien connus: nausées, manque d’appétit, vertiges, manque de sommeil etc. Au début les médecins lui ont prescrit plein de médicaments, les uns plus puissants que les autres, mais vu que ceux-ci faisaient de moins au moins d’effet, nous nous sommes tournés vers le chanvre indigène suisse (sativa non-indica) en tisane  et ses vertus thérapeutiques. Nous avons ainsi pu remplacer des médicaments tels que le Motilium lingual (frs.16.75 la boite de 30 comprimés) et le Zofran 8mg (frs. 98.90 la boîte de 6 comprimés linguaux). 8 comprimés de Motilium: frs. 4.50 + 2 comprimés de Zofran: frs. 33.– = dépense journalière: frs. 37.50. Economies: environ frs. 1125.– par mois/ frs. 13’500.– par année. Avec le chanvre il n’y a pas d’effets secondaires, mais un effet thérapeutique très concluant, résultant en une augmentation de l’appétit, donc une prise de poids considérable. Ma femme pesait au plus mal 35 kg, et maintenant elle arrive à tenir les 50 kg. Sans les comprimés, son estomac va mieux»


 


«J’ai souvent, quand quelque chose m’a beaucoup stressée, une inflammation qui se développe avec infection des voies urinaire. Normalement cela prenait une dizaine de jours aux antibiotiques. Cette fois, rien qu’en buvant le sirop au chanvre indigène suisse (sativa non-indica) et en sept jours seulement la cystite a disparu»


 


«Avant j’avais des cas de diarrhée. Maintenant, avec deux cuillères à café de graines de chanvre indigène suisse (sativa non-indica) que je mâche et avale, ça va tout bien, mon intestin fonctionne bien»


 


«Grâce à votre coussin de relaxation au chanvre indigène suisse (sativa non-indica) mon hernie discale a disparue s’est résorbée après 2 mois d’utilisation. J’ai ainsi pu éviter une douloureuse opération»


 


«Depuis l’enfance je suis constipée. Grâce au graines de chanvre indigène suisse (sativa non-indica), plus de constipation. Le péristaltisme fonctionne maintenant grâce au chanvre»


 


«J’ai pu éviter une douloureuse opération d’une hernie discale qui s’est résorbée disparue après 2 mois d’utilisation de votre miraculeux coussin de relaxation au chanvre indigène suisse (sativa non-indica)»


 


«Tous les matins douleurs aux mains, raides. J’ai fait des manchons, les remplit de chanvre indigène suisse (sativa non-indica), met au micro-onde (puissance 40 pendant 40 secondes) les enfile durant la nuit. C’est un miracle»


 


«Douleurs articulaires et fièvre sont loin avec le chanvre indigène suisse (sativa non-indica)»


 


«Quand j’ai mes crampes d’estomac, je mâche longuement des graines de chanvre chanvre indigène suisse (sativa non-indica), je les avale ensuite, le mal part après une demi-heure et je peux alors bien dormir»


 


«C’est formidable, grâce à la tisane chanvre indigène suisse (sativa non-indica) je dors bien. La journée je suis beaucoup plus calme. Je bois trois verre durant la journée. Reconnaissance!»


 


«Mon ami Daniel avait depuis 30 ans de grosses douleurs. On ne savait plus quoi faire. Il y a deux ans on lui a fait un traitement de douleur par brûlure des nerfs, avec comme effet secondaires que d’autres douleurs sont survenues et il ne pouvait plus s’asseoir. Ces deux dernières années il prenait du TRAMAL (petite morphine). Il a pris  de la tisane chanvre indigène suisse (sativa non-indica) et après quinze jours les douleurs sont parties, il ne prend plus de médicaments. C’est impressionnant comme résultat, génial. Daniel: Fini les médicaments, je revis, superheureux»


 


«Je souffre d’une sclérose en plaque douloureuse et les fleurs de chanvre indigène suisse (sativa non-indica) sont la seule chose qui me soulage»


 


«J’ai de l’arthrose au genou. Toutes les médicaments (ex.: Voltaren en pommade ou pastilles) n’ont servi à rien, la douleur persistait, brûlures d’estomac. Depuis que j’ai la tisane au chanvre chanvre indigène suisse (sativa non-indica), 3 x semaine, plus de douleur, zéro!»


 


«Mon homme (54), paralysé aux jambes avait toujours affreusement mal, des spas- mes. Maintenant avec le coussin, la tisane  et le baume chanvre indigène suisse (sativa non-indica) il va relativement bien. Mille merci!»


 


«Je ne fume plus, j’ai cessé de consommer des cigarettes. Avec le chanvre indigène suisse (sativa non-indica) on n’en a plus envie. Il y a comme un rejet. Pendant que j’ai arrêté je n’ai pas connu des épisodes de compensation (chocolat, café, sucreries, alimentation) ni de la nervosité. J’ai aujourd’hui de la vitalité, de l’endurance au travail. Les troubles circulatoires dus à la cigarette sont choses du passé»


 


«Difficultés respiratoires, j’ai la fibromalgie. C’est une horreur, les pieds comme dans un étau. Moral à zéro, migraines. Des nuits entières sans pouvoir dormir. Médicaments journaliers: Prénisol 10 mg, Singulair, Rohypnol. Maintenant avec la tisane au chanvre indigène suisse (sativa non-indica) je souffre moins et mon foie va mieux parce que j’ai moins de médicaments à prendre»


 


«Rhumatisme à cause hernie discale. Ça me tire des pieds à l’épaule, aux mains c’est beaucoup de douleurs (arthrose). Alcion pour dormir, ne fait plus d’effet, Apranax pour rhumatisme. Avec l’huile essentielle et le coussin chanvre indigène suisse (sativa non-indica) je dors bien et la journée c’est aussi mieux»


 


«Ma fille (37) et mon petit-fils souffrent les deux d’asthme chronique pour raison nerveuse. Avec le coussin de chanvre indigène (sativa non-indica) ils n’ont plus que rarement des crises»


 


«Avant: quatre paquets de cigarettes par jour. Après 10 jours de consommation de chanvre indigène suisse (sativa non-indica), résultat: un paquet de cigarette par jour. Aujourd’hui après trois mois: je suis à deux paquets/mois. En une année je dépense quelques 7’000 francs en moins!»


 


«Le baume universel au chanvre indigène suisse (sativa non-indica) efface la douleur de piqûres d’insectes, c’est quasi instantané»


 


 


Témoignage d’une infirmière


 


Je tiens à vous signaler le fait suivant, lequel certainement saura éveiller votre attention professionnelle relativement au soulagement des douleurs chez les personnes malades, alitées, en fin de vie ou souffrant d’autres causes: Le chanvre indigène exerce une efficace action analgésique à un niveau que n’atteignent pas les autres préparations. Le chanvre, thérapeutiquement parlant, opère au degré supérieur, quasi transmatériel, de la souffrance. C’est – dit en raccourci -, comme si les molécules du chanvre, pour être plus souples que celles des médications conventionnelles, savent rejoindre et stabiliser, voir guérir, des zones primaires de souffrance. Cette action bénéfique s’explique par la relaxation induite sur le psychisme, suivie d’une spectaculaire réduction et du perçu et du niveau de la souffrance, souvent même jusqu’à l’éliminer complètement.


 


Les cas d’insomnie et de sommeil intermittent, nombreux chez les vieilles gens ou les alités, sont en règle générale solutionnés avec un coussin de chanvre indigène suisse (sativa non-indica), si besoin est, couplé avec une infusion également au chanvre indigène suisse (sativa non-indica) enrichi d’autres herbes lénifiantes. Un patient s’est libéré d’une méchante hernie discale cervicale, née de et maintenue par une tension permanente de source familio-professionnelle, simplement en dormant sur un support rempli de fleurs de chanvre indigène suisse (sativa non-indica).


 


Autant la morphine est anxiogène, autant le chanvre indigène suisse (sativa non-indica)est anxiolytique. Au contraire de la morphine, qui provoque une dépression respiratoire, opprimant le patient, la médication au chanvre ouvre les voies respiratoires, facilite l’oxygénation du sujet, lequel par conséquence s’en ressent beaucoup mieux, tant physiquement que psychiquement.


 


De par mon expérience d’infirmière dans le milieu de la sénescence j’ai pu observer combien le chanvre, sous forme de baume, réduit les inflammations liées aux compressions, partant les douleurs qui s’ensuivent.