Communiqué 23.02.2009

Publié par : ASAC.

Chanvre indigène


Le parti socialiste déposera-t-il plainte contre deux des ses membres?


 


TSRinfo, 23.2.2009:
“La direction du Parti socialiste exige de l’UBS qu’elle porte plainte contre Peter Kurer et Marcel Rohner, selon une information exclusive de la TSR. Les deux dirigeants de la banque connaissaient le système mis en place aux Etats-Unis pour contourner le fisc américain, affirme le PS”.


 


La direction de l’Association suisse des amis/es du chanvre (paysan), ASAC, exige du PS qu’il porte plainte contre Ruth Dreifuss et Otto Piller, selon une information exclusive. Les deux dirigeants de la santé publique connaissaient le système mis en place à l’OICM pour contourner la loi suisse, affirme l’ASAC.


 


Manœuvre illégale


Avertis par lettre, Mme Dreifuss, cheffe du DFI, M. Thomas Zeltner, directeur de l’OFSP et M. Otto Piller, directeur  de l’OFAS, étaient au courant de la manoeuvre:


 


L’OICM a en 1997 – illégalement – exclu ‘Cannabis, Herba, Extractum’ (chanvre, fleurs, extrait) de la Liste A (médicaments vendus sur ordonnance), pour importer quelques mois plus tard le MARINOL, une préparation de synthèse importée des USA, jugée inefficace par les patients et taxée de dangereuse (hallucinations, dépressions) par les autorités sanitaires des Etats-Unis. Dans le prospectus, le fabriquant avertit que MARINOL est à prescrire ‘avec la même précaution que la morphine’.


 


Diminution des frais de santé


Le traitement au MARINOL coûte de frs. 25’000.– à frs. 60’000.– par patient/an, contre seulement quelques milliers de francs pour ‘Cannabis: Herba, Extractum’.


 


Selon les spécialistes, la médication au chanvre indigène permet d’économiser pour le moins un dixième des frais de médicaments et de traitements ambulatoires.


 


ASAC