Communiqué 31.03.2009

Publié par : ASAC.

 


La mortalité des abeilles a atteint un pic ces dernières années en Suisse.


 


Dans le canton de Fribourg, ce ne sont pas moins d’un tiers des abeilles qui ont été décimées durant cette saison. Au cours des hivers passés, les apiculteurs suisses ont enregistré des pertes particulièrement marquées. Cet hiver, le taux de mortalité a grimpé à 18 %, contre 10 % en moyenne.


 


ATS 31.3.2009


 


  


Chanvre industriel suisse: Pas de mortalité chez les abeilles


 


Les colonies d’abeilles situées à proximité immédiate d’un champ de chanvre industriel suisse (sativa non-indica, pauvre-en-THC, code fédéral 533) restent en bonne santé. Jusqu’à la fin de l’automne, les abeilles se nourrissent des plantes de chanvre aux vertus vitalisantes.


 


Ces observations répétées que font les apiculteurs depuis quelques années s’expliquent par les effets bénéfiques pour la santé en général, en particulier antibiotiques, propres au chanvre industriel naturel (dioïque).


 


L’immunité cellulaire des abeilles est renforcée, les plaies se referment plus rapidement. Le chanvre en tant qu’aliment augmente la production des protéines qui neutralisent les microorganismes. L’évaporation dans les champs de chanvre de substances volatiles et essentielles tue les bactéries sporulées, comme c’est le cas avec la loque des abeilles. Cette maladie, appelée aussi pourriture du couvain ou loque puante, est l’une des épizooties les plus dangereuses pour les abeilles, car elle peut rapidement anéantir le couvain tout entier. Elle est provoquée par des bactéries qui dévorent les larves d’abeilles de l’intérieur jusqu’à ne laisser qu’un résidu gluant. L’acarien parasitaire varroa est également tenu en échec.


 


Les substances commerciales utilisées pour lutter contre les maladies des abeilles deviennent de plus en plus problématiques, car il se développe des résistances et des résidus apparaissent dans le miel. Il en est tout autre avec le chanvre industriel, lequel est sans effets secondaires.  


 


ASAC