Communiqué 15.04.2009

Publié par : ASAC.

BERNE: 4 et 2 mois de détention pour un produit fribourgeois


Primé à la Confédération    Dérapage d’enquête    À l’origine, un juge d’instruction fribourgeois


 


Une enquête bernoise visant une société fribourgeoise et partie du canton de Fribourg sous l’impulsion du vice-président de l’Office des juges d’instruction (OJI), le Dr. Markus Julmy, s’est étendue de la Suisse à l’UE, avec des confrontations et de nombreuses personnes interrogées dans toutes sortes de milieux étrangers au chanvre industriel suisse (non-indica).


 


Deux habitants de Müntschemier (BE) disent avoir été emprisonnés à Berne pour la seule raison, selon eux, d’être en relation avec la société fribourgeoise dont le directeur est en conflit personnel ouvert avec le magistrat fribourgeois à l’origine de l’enquête. La société produit la préparation liquide à base de chanvre industriel suisse, choisie par la Confédération – comme alternative officielle aux antibiotiques – pour la campagne bio 2009 contre le feu bactérien.


 


Enquête monstre


Les policiers bernois ont critiqué l’absence d’éléments solides de Fribourg. L’enquête baptisée ‚MOOS’ (marais), en allusion à Müntschemier, a nécessité un important apport – évalué à 150’000 francs – en hommes, temps, matériel, frais et dédommagements. Passées au crible, les activités de la société fribourgeoise ont été taxées de conforme à l’ordre juridique par le coordinateur bernois.


 


Produit phare fribourgeois


Rien ne pouvant être retenu à leur encontre et libérés sans condition – l’un après deux mois de détention – les deux habitants de Müntschemier ont repris leur activité au sein de la société. L’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) a, il y a deux semaines, donné l’autorisation collective à toutes les exploitations agricoles bio du pays de faire usage de la préparation au chanvre indigène, conçue et développée par une équipe de droguistes à Domdidier (FR).


 


ASAC


 


Plus d’information?


(cliquer: feu bactérien – site en allemand: Feuerbrand).