Communiqué 22.12.2010

Publié par : ASAC.

Cannabis médical valaisan


Merci docteur Vaney, merci le Valais! Clinique bernoise de Montana-Crans


 


Le prochain départ à la retraite du Dr. Claude Vaney inquiète ses nombreux patients: Qui va désormais leur fournir le cannabis qu’ils recevaient „du bon docteur? On l’aime bien et il est courageux avec ses centaines d’ordonnances qu’il nous a fournies“, dit Frédéric(*), deux ans de visites en Valais. Les recrudescences de la douleur ne peuvent pas être maîtrisées par les analgésiques habituels. Les poussées douloureuses neuropathiques sont traitées par l’administration régulière de cannabis.


 


Le médecin-chef du service de neurologie, le Dr Claude Vaney, avait analysé l’efficacité du cannabis sur la sclérose en plaque de Frédéric „et il m’en a proposé sous forme de tisane. Au marché noir, les gens risquent de se faire refourguer du cannabis de mauvaise qualité“, commente le médecin-chef, spécialiste chanvrier en neurologie à la clinique bernoise de Crans-Montana, président du congrès QUADRI- MED 2008 avec 1300 praticiens et 74 conférenciers réunis autour du thème de la neurologie, un domaine où excellent les vertus neuro-sédatives et anti-convulsivantes du cannabis, bien évidenciées pour la sclérose en plaque, spécialité du bon docteur valaisan.


 


Un patient en visite à la Clinique bernoise témoigne: Je suis polytraumatisé et j’ai des douleurs neurologiques chroniques suite à un terrible accident. Après l’hôpital, on m’a donné de la morphine pendant cinq mois et j’ai plongé dans la dépression. Après, on m’a mis sous Ponstan; au bout de deux ans, j’ai développé un ulcère. Aujourd’hui, ça fait cinq ans que je me soigne avec du cannabis et ça va bien. Merci docteur Vaney, merci le Valais!


 


Disette de chanvre médical en Valais?


Le départ du Dr. Vaney qui prescrivait tout au long de ces années les ordonnances de cannabis dans le canton risque de créer une pénurie au Valais, aucun successeur ne lui étant à ce jour connu.


 


Pour plus d’information: voir vademecum


 


ASAC


 


* prénom fictif